À propos

Qu’est ce que le GRAM?:
Le Groupe de Recherche en Acoustique à Montréal (GRAM) est une “unité de recherche reconnue” de l’ÉTS depuis 2017.
A l’interne, ce groupe de recherche unifie les professeurs Jérémie Voix, Thomas Dupont et Olivier Doutres.
Le GRAM se définit aussi par une forte intégration de partenaires externes, collaborateurs de longue date des chercheurs de l’ÉTS : IRSST (Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité du Travail), EERS

La création du GRAM a permis d’unifier deux entités existantes à l’ÉTS:

  • ICAR: L’Infrastructure commune en acoustique pour la recherche ÉTS-IRSST (ICAR) est un laboratoire de recherche et de formation sur l’acoustique industrielle. Il a été créé à la faveur d’une fructueuse collaboration entre l’École de technologie supérieure (ÉTS) et l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). Les activités de recherche du laboratoire ICAR sont dirigées par les professeurs Olivier Doutres, Jérémie Voix, Thomas Dupont et Frédéric Laville de l’ÉTS, et les chercheurs Franck Sgard, Hugues Nélisse et Pierre Marcotte de l’IRSST.
  • CRITIAS: La Chaire de recherche industrielle CRSNG-EERS en technologies intra-auriculaires (CRITIAS) est née d’une longue et fructueuse collaboration entre la compagnie EERS (anciennement Sonomax) et l’École de technologie supérieure remontant à l’année 2000. L’équipe de CRITIAS est dirigée par le professeur Jérémie Voix et se compose d’un certain nombre d’étudiant.e.s et professionel.le.s de recherche (liste en ligne).

Objectifs:

  • La recherche menée au GRAM a pour principal objectif de limiter l’impact du bruit et des vibrations sur le confort, la santé et la sécurité des travailleurs et du public en général mais aussi de faciliter la perception auditive des signaux sonores (parole, musique ou signaux d’urgence). Le schéma bloc ci-dessous présente de manière générale les différentes thématiques de recherche portées par le groupe de recherche.
  • Un autre objectif important du GRAM est de tisser un réseau académique et industriel en acoustique à l’échelle locale (Montréal) mais aussi nationale et internationale, qui soit profitable aux membres internes et externes mais aussi aux étudiants, pendant et après leur formation.

Historique:

La recherche en acoustique à l’ÉTS a été initiée par le professeur Frédéric Laville en 1993. Pr. Laville est spécialiste en acoustique industrielle. Ses recherches portent sur (1) les mécanismes de génération, transmission et rayonnement sonores et (2) la protection auditive.

Cette dernière thématique connait une très forte ascension à l’ÉTS depuis l’arrivée en 2009 du professeur Jérémie Voix, ancien étudiant du Pr. Laville. Pr. Voix cumule plus de 15 années d’expérience sur le terrain de la lutte contre le bruit en milieu de travail et vise à intégrer protection, amplification et communication au sein d’un même dispositif intra-auriculaire numérique, surnommé « oreille bionique ». La Chaire industrielle de recherche en technologies intra-auriculaires CRSNG-EERS (CRITIAS) du Pr. Voix est une des deux entités qui constituent le GRAM pour le moment. Les activités de la chaire CRITIAS chevauchent 3 domaines de recherche : a) la protection auditive numérique, b) la communication dans le bruit et c) l’instrumentation et la détection intra-auriculaire. Les technologies développées permettent au partenaire industriel canadien, EERS 4.0 inc., partenaire industriel de plus de 15 ans de l’ÉTS, de commercialiser différentes familles de dispositifs connectés permettant la protection de l’ouïe, l’aide auditive, la communication bidirectionnelle et l’interfaçage cerveau-ordinateur pour les marchés industriels, médicaux, consommateurs et militaires.

L’équipe acoustique de l’ÉTS s’est agrandie avec l’arrivée du professeur Olivier Doutres en octobre 2014. Pr. Doutres s’intéresse principalement à la physique des matériaux acoustiques, à la conception de matériaux acoustiques innovants ainsi qu’au développement de nouvelles techniques expérimentales pour les caractériser et plus récemment aux protecteurs auditifs, au bruit de structure ainsi qu’aux techniques de localisation des sources de bruit. Sa recherche s’applique principalement à l’industrie du transport (automobile, aéronautique et aérospatiale), du bâtiment et des matériaux (fabrication des mousses acoustiques et protecteurs auditifs).

Les trois professeurs en acoustique de l’ÉTS collaborent depuis de nombreuses années avec des chercheurs de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) sur des projets portant par exemple sur la protection auditive individuelle et le bruit d’impact de cloueuses. De cette fructueuse collaboration est né en 2011 le laboratoire ICAR – Infrastructure commune en acoustique pour la recherche ÉTS-IRSST. ICAR est la deuxième entités du GRAM et est dédiée à la recherche en acoustique industrielle. Les travaux qui y sont réalisés sont orientés vers la santé et la sécurité du travail lorsque les projets impliquent l’IRSST mais portent aussi sur l’acoustique industrielle au sens large via des projets réalisés pour les domaines du transport (aéronautique, aérospatial, automobile…) et du bâtiment. Unique à Montréal, ce vaste laboratoire de pointe, qui comprend entre autres une salle semi-anéchoïque couplée à une salle réverbérante, permet aux chercheurs susmentionnés de mener à bien leurs projets de recherche dans des conditions optimales. Depuis le départ à la retraite du Pr. Laville, cette infrastructure de recherche est dirigée par le Pr. Doutres. Elle peut être utilisée par l’IRSST et l’ÉTS pour tout projet individuel ou conjoint.